samedi 20 septembre 2008

22."Toute la suite des hommes...

pendant le cours de tant de siècles, doit être considérée comme un même homme qui subsiste toujours et qui apprend continuellement."- Blaise Pascal.

J'avais pris connaissance de ce texte en lisant cette "Brève histoire des mathématiques" de 14 pages. C'était en août 2006 et je me ressourçais à l'histoire des mathématiques...Blaise Pascal est-peut-être- la personnalité qui m'a le plus marquée depuis que je l'ai "connu". Esprit universel (polymathe ), à la frontière entre Foi, Science et Art, génie des mathématiques, de la physique et fervent chrétien, je l'ai associé au thème du film Stalker qui est un chef d'oeuvre d'humanisme... J'ai lu et relu ses Pensées.
J'aime bien le "doit" dans cette phrase. Avec l'autorité du génie visionnaire, Pascal nous rappelle la continuité naturelle de la connaissance humaine, depuis la nuit des temps.
En TS on commence à s'approcher de ce géant de l'humanité grâce à "son"triangle et au raisonnement par récurrence.

mercredi 17 septembre 2008

Porte-feuille sans feuille !

C'était il y a quelques jours en classe de 6ème. On s'entraînait aux conjonctions de coordination rassemblées dans la célèbre phrase "Mais où est donc Ornicar ?". Tout mathématicien jongle avec ces conjonctions dans ses écrits !
Une voix se leva :
- J'ai un porte-feuille. Or il n'y a pas de feuilles dedans. Donc..."
La voix de la fille (dont le prénom K. me rappelle un parfum...) s'arrêta net. Du coup je m'emparai de la chance pédagogique qui se présentait. J'ai demandé à la classe plusieurs fins possibles...je vous épargne toutes les variantes qui ont surgi. Je proposai ma variante :
"Donc le nom de "porte-feuille" n'est pas..." Une main se leva ! Je lui ai donné la parole: "approprié".
Je me suis estimé, pour la n-ième fois, un prof heureux !

dimanche 7 septembre 2008

What is the difference between method and device


"A method is a device which you used twice" disait George Polya.
"Une méthode est un truc qu'on utilise au moins deux fois"...
A part mes professeurs de collège et lycée, il a été, à travers ses livres, mon prof préféré...
How to Solve It accompagne mon parcours de prof depuis 40 ans. J'avais 14 ans quand sa "Découverte en Mathématiques" m'est tombé dans les mains. Depuis, je n'ai pas décroché.
Mon prof adoptif est passé ailleurs le 7 septembre 1985, il y a 23 ans.
Il vit toujours dans les coeurs de ses élèves.
Il me reste la version roumaine, dont la couverture est ci-dessus. Any questions ?

samedi 6 septembre 2008

Est-ce qu'elles se coupent ou pas ?






Les systèmes linéaires sont abordés en 3ème, revus en 2nde et...oubliés pendant les vacances d'été !(non, je rigole !). Les revoilà en classe de 1ère ES!.
Si les cours ci-dessus (cliquez dessus pour les agrandir !) des manuels de 3ème et 2nde (d'en bas vers le haut !) ne sont pas agréables à regarder (ou à étudier !), vous pouvez toujours regarder la vidéo qui dure 17 min 11s car, comme on dit, jamais 2 sans 3 !
Il parait qu'on ne rabâche plus cela en Terminale! Tant pis..(lol !)
Mais ceux sont au courant de l'existence de l'algèbre linéaire -qui fait le délice des taupins- savent que c'est essentiel de bien maîtriser ce sujet...pour s'imbiber plus tard de "l'arôme" des espaces vectoriels !
Alors, rabâchons, rabâchons, il restera toujours quelque chose !
Les images ci-dessus sont dans l'ordre suivant:
le "champ de bataille" de la vidéo niveau 1ère,
puis le manuel de 2nde,
et finalement celui de 3ème. Enjoy !
video

vendredi 5 septembre 2008

Le dernier des premiers a déjà 2 ans !

"Un nombre premier est un nombre qui ne se casse pas quand on le laisse tomber par terre" disait Paul Erdös.
Pour faire plus sérieux, un nombre premier est un entier qui possède uniquement deux diviseurs différents (1 et lui-même).
La suite des premiers est donc :
2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41,...
On a démontré depuis l'Antiquité que cette suite est infinie (Euclide, 300 avant J.-C.) mais...les matheux, munis dernièrement de leurs ordinateurs performants, vont toujours "à la chasse" des nombres premiers. Le dernier trouvé est

"2 à la puissance 32 582 657 moins 1" et il s'écrit avec quelques 9,8 millions de chiffres. Sa découverte a été annoncée le 4 septembre 2006. Il n'a pas (encore !) son timbre, contrairement à un nombre premier "plus petit", qui est illustré sur le timbre émis par Liechtenstein il y a quatre ans...ici
vous trouverez énormément de choses sur le sujet, et surtout l'arrivée probable d'un nouveau nombre premier encore plus grand, vers 12 septembre...(vérifications en cours)